MOT DU PRESIDENT

Résolument littéraire et artistique et, socialement engagé depuis deux (02) ans, le Festival International du Livre Gabonais et des Arts (FILIGA) rassemble diverses initiatives, contenus éditoriaux et projets qui abordent, par le truchement de la littérature et des arts, des sujets liés à la citoyenneté, à l’écologie, au développement durable et, plus généralement, à nos rapports avec la nature.

Nous avons le bonheur d’accueillir des milliers de visiteur.euse.s de toutes générations confondues, de talentueux.ses auteur.rice.s et illustrateur.rice.s, sans oublier les nombreux.se.s professionnel.le.s de la communauté du livre et des arts, d’ici et d’ailleurs.

En effet, la littérature et les arts s’inscrivent dans un schéma de développement durable. Aucun sujet qui touche l’être humain ne leur est étranger. Ils sont susceptibles de jeter des passerelles entre les disciplines scientifiques, les genres littéraires, les sensibilités esthétiques, voire les convictions, les points de vue qui s’opposent ou se complètent, les débats qui nourrissent l’esprit comme ceux qui font parfois bouger les lignes.

Ecrivains, artistes, philosophes, historiens, chercheurs, scientifiques : leurs propos, leurs travaux, leurs interrogations s’expriment au FILIGA.

Le FILIGA entend ainsi contribuer, à son échelle, à développer une conscience écologique chez les plus jeunes et à éduquer les prochaines générations.

Vous trouverez dans nos rapports d’activités, un Festival aux visages neuf et modernes, qui garde toutefois son essence profonde et fondamentale, celle de la fête de la culture. Une occasion de provoquer des rencontres entre lecteur.rice.s, créateur.rice.s et artisan.e.s du livre, mais aussi une fête qui passe par l’acte d’achat d’un livre, un objet culturel unique rempli de promesses d’évasion et de sens.

Nous vous donnons rendez-vous pour une autre édition charnière du Festival International du Livre Gabonais et des Arts (FILIGA). Ce sera du 30 mai au 01 juin 2024 à Libreville/Gabon.

A mes collègues du comité d’organisation ainsi que tout.e.s celles et ceux qui s’impliquent dans les différentes cellules, votre engagement pour accompagner le bureau directeur dans sa réflexion témoigne de votre profond attachement au Festival International du Livre Gabonais et des Arts (FILIGA).

Nos partenaires et collaborateur.rice.s dont le Ministère de la Culture et des Arts (Musé National), l’Institut Français du Gabon (IFG), l’Institut Privé l’Erudit (IPE), l’Unesco, l’EM Gabon Université, la Mairie d’Owendo, la Comilog, Airtel Gabon, les Editions Ntsame, la Société Trans Urb, la Société Nationale Immobilière (SNI), les Editions Amaya et bien d’autres, nous ont apporté un soutien multiforme pour la réalisation de cet incontournable événement culturel qu’est le FILIGA.

Nous les remercions !

Rosny SOUAGA  NKOUKOU, 

Ecrivain – Président du Festival.

QUI SOMMES-NOUS ?

L’Association culturelle « FILIGA », est apolitique et à but non lucratif, œuvre dans le domaine culturel.

Fondée en 2022, le Festival International du Livre Gabonais et des Arts (FILIGA) compte environ 250 sympathisants et une soixantaine de membres actifs dans tous les métiers du livre et de la lecture : création, édition, diffusion/distribution, librairie, bibliothèque, éducation, recherche, réseaux professionnels.

Le « FILIGA » bénéficie d’un statut juridique et jouit de son propre patrimoine (cf. L’Avis Technique du Ministère de la Culture et des Arts et le Récépissé définitif délivré par le Ministère de l’Intérieur), aux termes des articles 33 à 34 de la loi N°02/94 du 23 décembre 1994 portant protection des biens culturels d’une part et en référence à la loi N° 35/62 du 10 décembre 1962 relative à la création des associations en République Gabonaise d’autre part.

Nous créons des occasions de rencontre entre les auteur.rices et artistes du Gabon et de l’International. Avec son approche créative, le festival permet aux mots de s’animer par-delà les pages d’un livre. La lecture, l’écriture et la pratique des arts, qui sont souvent des activités solitaires, deviennent alors des expériences collectives propices aux échanges et aux découvertes.

Nous rendons accessible la littérature d’ici et d’ailleurs pour encourager une riche culture de la lecture, de l’écriture et des arts. En effet, il est primordial de créer des opportunités de réflexion, de dialogue et de célébration rapprochant les communautés de notre pays afin qu’elles puissent imaginer ensemble la société de demain.

Nous sommes guidés par des valeurs humanistes, au cœur desquelles se trouvent les principes de la découverte, du plaisir, de l’accessibilité, de l’ouverture et de la diversité.

LE FESTIVAL

Présentation​

Sous le patronage du Ministère de la Culture et des Arts, avec le soutien de l’UNESCO et de la REPAC/OIF, le Festival International du Livre Gabonais et des Arts - FILIGA se tient à Libreville depuis deux ans. Il répond au besoin de doter Libreville d’événements culturels et artistiques majeurs et de renommée internationale.

Ce rendez-vous unique au Gabon permet de croiser les expériences et d’explorer le réel en offrant un large panorama des questions d'actualité autour d’un peu plus de 300 participants locaux et internationaux. La manifestation rassemble plus de 6000 visiteurs et propose plus de 20 événements thématiques à tous les publics. Le Festival International du Livre Gabonais et des Arts (FILIGA) est une plateforme de rencontres intellectuelles, culturelles, artistiques, économiques, environnementales, touristiques et publicitaires. Il constitue aussi un cadre idéal pour le raffinement des liens d’amitiés et fraternels entre Etats. La foire d’exposition sert à mieux faire connaitre le livre gabonais en particulier, mais aussi africain et à valoriser les différentes expressions artistiques des pays invités. Les exposants nationaux y expriment et présentent leurs productions et leur sensibilité créatrice au contact de ceux venus d’ailleurs.

Objectifs

Le « FILIGA » œuvre dans la promotion de l’accès de tous à la culture et vise à concilier les publics avec le livre et toute sa chaine. Le « FILIGA » vise les objectifs suivants :

• Promouvoir les productions littéraires et artistiques nationales ;

• Doter Libreville d’un événement culturelle majeur ;

• Contribuer à faire de Libreville d’ici à 5 ans, la Capitale mondiale du livre ;

• Élargir les espaces d’échanges, de diffusion et de promotion du livre et des arts en Afrique ;

• Dynamiser les espaces d’échanges entre auteurs, éditeurs, artistes et promoteurs culturels régionaux ;

• Sensibiliser les jeunes sur les valeurs citoyennes : respect, égalité, autonomie et solidarité, en les encourageant à développer des compétences utiles et durables ;

• Favoriser l’acquisition et la diffusion d’une meilleure connaissance du livre et des arts gabonais en Afrique et leurs potentialités de développement solidaire dans le monde.

Contenu

Le FILIGA comprend les activités suivantes :

La Foire d’exposition/dédicaces d’ouvrages :

La foire est une activité centrale du « FILIGA ». Tous les participants de toutes les filières artistiques et culturelles s’y rencontrent. Des livres, des sculptures, des toiles et autres objets d’arts y sont vendus. Des sessions de dédicaces d’ouvrages y ont aussi lieu.

Les Tables rondes :

Animées par divers invités, elles portent sur des sujets d’actualité tels que la cohésion sociale et développement, Du livre à la tablette numérique, la « Francophonie et les langues nationales, les changements climatiques et les peuples autochtones, la sauvegarde des langues, la « profession de critique littéraire », le féminisme en Afrique, etc.

Les Ateliers d’écriture :

Ils sont développés au bénéfice des élèves et étudiants et d’autres professionnels du livre et des arts.

La Caravane littéraire :

Elle sort les livres des étagères pour aller à la rencontre des jeunes publics sur leurs lieux et temps de loisirs. Avec la collaboration des chefs d’établissements scolaires, les collégiens et lycéens peuvent ainsi rencontrer l’auteur invité dont ils ont étudié l’œuvre en classe, et participer à des ateliers d’éloquence, d’écriture, de traduction, de poésie et art oratoire, de street art. Ils participent à des lectures de contes, lectures publiques, lectures musicales, à des tables rondes ou à des représentations théâtrales.  

Le Concours d’écriture FILIGA des Lettres et des Arts 2024.

Il est destiné aux professionnels et amateurs des lettres et des arts.

Les Dons :

Le FILIGA, avec le soutien de généreux donateurs, effectue de dons en livres dans les bibliothèques des établissements scolaires, des orphelinats ou centres pénitentiaires.

Les Distinctions :

Le « FILIGA » distingue des hommes et des femmes de culture, de toute catégorie d’âge. On note par exemple, le Grand Prix FILIGA d’Honneur, le Prix FILIGA du Promoteur Littéraire Africain, le Prix FILIGA des Arts Gabonais, le Prix FILIGA du Jeune Espoir Littéraire Gabonais, le Prix FILIGA de l’Edition Africaine, le Prix FILIGA de l’Engagement Littéraire Africain, le Prix FILIGA du Livre et des Arts Africains, le Prix FILIGA de la Coopération Culturelle, le Prix FILIGA d’Excellence pour l’Education en Afrique et les Prix des Lauréats au Concours FILIGA des Lettres et des Arts.

SPONSORS / PARTENAIRES

En tant que Sponsor ou Partenaire du Festival International du Livre Gabonais et des Arts (FILIGA) :

Associez votre image à un évènement médiatisé au niveau mondial grâce à la médiation internationale de notre « projet » et bénéficier d’un moyen de communication original ;

Votre institution ou entreprise sera citée comme étant un sponsor officiel du Festival International du Livre Gabonais et des Arts (FILIGA), lors du passage à l’antenne dans plusieurs chaines de radios et télévisions nationales et internationales, une semaine avant et une semaine après notre grand évènement culturel ;

Associez votre institution ou entreprise aux actions solidaires mises en place par l’Association Festival International du Livre Gabonais et des Arts (FILIGA) ;

Faites connaitre votre institution ou entreprise comme étant éco-citoyenne et concernée par les problématiques de développement économique, social et durable vos propres valeurs aux principales valeurs du « FILIGA ».

ÉDITION 2024

Thématique Central

Le thème central de cette 3ème édition est : « Face à l’Histoire, réécrire et vivre son époque ».

– Les Participants et invités d’Honneur

Le « FILIGA » reçoit chaque année une diversité de participants venant du Gabon et d’ailleurs.

Pour cette 3ème édition, les participants attendus viendront des pays suivants : Bénin, Burkina Faso, Cameroun, Canada, Centrafrique, Congo, Congo RD, Côte d’Ivoire, France, Guadeloupe, Guinée Conakry, Haïti, Mali, Maroc, Rwanda, Sénégal, Tchad et Togo.

Pour la 2ème édition, dix-huit pays y ont pris part (40 invités internationaux).

A chaque édition, un invité d’honneur. La République de Côte d’Ivoire est le pays invité d’honneur pour la présente édition 2024.

– Dates et Lieux

La troisième édition du Festival International du Livre Gabonais et des Arts (FILIGA), comme les deux précédentes, se tiendra, à Libreville, du 30 mai au 1er juin 2024, au Musée national des arts, rites et traditions du Gabon.

Notre choix s’est porté sur ce lieu à cause de la symbolique qu’il porte, il s’agit du lieu où tous les élèves, étudiants, professionnels, artistes, domaines et niveaux d’études confondus, se réunissent en quête de savoir.

ÉDITION 2023

Source d’inspiration, d’émerveillement et de beauté, la nature fait sa place aussi bien dans le livre que dans les arts. Problématique d’actualité, elle est plus que jamais une question qui joue sur l’espace du livre, pour interpeller les lecteurs et lectrices par les mots sur sa dégradation.

C’est ainsi que s’est tenue la deuxième édition du Festival International du Livre Gabonais et des Arts (FILIGA), sous le thème : « Littérature et écologique : écrire la nature à l’aune des bouleversements climatiques », du 24 au 26 mai 2023 au Musée National, à l’Institut Français du Gabon et à l’Institut Privé Érudit d’Owendo.

La deuxième édition du Festival International du Livre Gabonais et des Arts 2023 a été marquée par la présence d’une quarantaine d’écrivains, auteurs, éditeurs et artistes venus de 17 autres Pays d’Afrique, d’Europe et d’Amérique (Maroc – Guinée – France – Mali – Canada – Sénégal – Tchad – Congo – Bénin – Togo – République Démocratique du Congo – Cameroun – Côte D’ivoire – Burkina Faso – Rwanda – Guinée Équatoriale – Centrafrique – Afrique Du Sud.).

Plus de deux cent jeunes participants, une centaine de professionnels et autres invités ont pris part à ce second rendez-vous culturel. D’éminents hommes et femmes du monde de lettres ont remarquablement contribué à la richesse des débats lors de cet évènement.

ÉDITION 2022

Le GABON à travers un collectif d’écrivains membres de l’Union des Ecri­vains Gabonais (UDEG), a organisé du 25 au 27 mai 2022 au Musée Natio­nal et à l’Institut Français, le 1er Festival International du Livre Gabonais et des Arts (FILIGA), avec pour thème : ‘‘La Contribution du Livre à l’Eveil Citoyen de la Jeunesse ’’.

Le rôle que doivent jouer les jeunes dans la bataille du développement au Gabon et de la sous-région des terres africaines, appelle avec force. Les échanges interculturels pour la construction de la paix grâce au livre et aux arts ont été d’une excellente facture, et toute cette dynamique aura permis à notre pays de bénéficier d’un important coup de projecteur culturel.  

Le Festival a été marqué par la présence d’une trentaine d’écrivains, au­teurs, éditeurs et artistes venus d’Afrique, d’Europe et d’Amérique (Guinée, Tchad, Benin, Congo, Burkina-Faso, Cameroun, Côte-d’Ivoire, Sénégal, France, Canada).

En effet, le Festival International du Livre Gabonais et des Arts (FILIGA) est à l’image de la ville qui l’a vu naître. Le Festival a recréé l’atmosphère de Libreville à l’époque où la ville était un port franc et des voyageurs de partout à travers le monde y faisaient escale. C’est cette ambiance d’échanges, de vie et de frénésie qui caractérisent les villes portuaires que le FILIGA désire instaurer.

Le partage et le respect sont en tête de liste des valeurs mises de l’avant par le Festival. Ainsi, la qualité des rencontres que l’on y fait et l’unicité des moments que l’on y vit ne peuvent qu’améliorer l’expérience vécue par tous, dans cet environnement majestueux qu’est la ville d’esclaves libérés.

Tout ceci grâce aux livres et aux arts que nous découvrons dans leurs multiples dimensions, en même temps qu’ils stimulent des espaces d’échanges absolument magiques entre d’éminents hommes et femmes de culture d’ici et d’ailleurs.

Comme chacun a pu le constater, la 1ère édition de Libreville a été marquée par des activités riches et variées qui, tout en occupant significativement la scène culturelle pendant 3 jours, ont pu développer des opportunités multiples. C’est indéniable, son ambition festive. Les rencontres interculturelles et l’aspect économique vécus, ont placé le FILIGA sur l’échiquier national et international comme un événement majeur.

GALERIE

Message

Retour en haut